dimanche 19 juin 2016

La place du blog dans ma vie

J'y ai beaucoup réfléchi ces dernières semaines. Je savais qu'à la fin de mes examens, je n'aurais plus vraiment d'excuses pour ne plus bloguer – ou tout du moins pour moins bloguer. Sauf qu'il était nécessaire que je me rende compte qu'il n'était plus possible, à l'heure actuelle, de continuer à bloguer comme je le faisais. Simplement par manque de temps. 


Finalement, du temps, je peux toujours en trouver pour penser ou pour écrire (ou les deux en même temps). Mais je ne peux plus vraiment me permettre de lire, regarder des séries, des films, avec autant d'assiduité, faire des recherches complémentaires etc, dans le but d'alimenter certaines catégories du blog. Mes études prennent de la place, je le sais, je le savais avant de m'y engager, mais j'ai toujours voulu croire qu'elles n'en prendraient pas tant que ça au final, que j'aurais toujours le temps de faire mon écrivain en herbe, ma journaliste en herbe, sans mettre de côté mes obligations dans "la vraie vie". 

En fait, j'ai besoin d'un certain niveau d'immersion dans mes études pour pouvoir être réellement efficace. Je sais que ça ne signifie pas la fin de mes activités sur ce blog, mais en tout cas, ça signifie que celui-ci doit se voir légèrement modifié. 

Je pensais revenir sur une forme un peu plus journal intime. Après tout, parler de ce qui me prend la tête a toujours été ce qui me motivait le plus à écrire. Pas tellement de présenter des films ou des bouquins, ça c'est venu parce que j'avais envie d'être plus globale, mais force est de constater que ce n'est plus vraiment envisageable. 

J'ai beaucoup de tendresse pour ce blog. J'ai vraiment fait et écrit beaucoup de choses dont je suis un peu fière, qui m'ont fait réfléchir sur ma façon d'être, sur moi-même. Je pense vraiment que mon évolution se voit au travers de ces quelques pages web. Alors, peut-être que mes posts seront plus irréguliers, suivant mes humeurs, mon emploi du temps, mes envies, peut-être qu'ils seront également plus courts, moins recherchés, mais ils ne cesseront pas. Ils gagneront en spontanéité et sincérité, ils seront tournés vers des réflexions un peu plus générales sur, je sais pas, des traits de caractère, des attitudes, des sentiments... des choix, peut-être difficiles. 

Il est nécessaire que je me concentre beaucoup plus sur mes études, mais j'aimerai toujours écrire, et plus particulièrement écrire sur ce blog. 

Alors voilà, j'espère que ce recalibrage ne décevra pas trop. 

Love always,