mercredi 30 décembre 2015

Accueillir la nouvelle année

Je n'ai plus écrit depuis un long moment (pour des raisons évidentes : révisions révisions aha, cependant mon twitter est un peu plus actif, ainsi que mon snapchat, si jamais...) mais je tenais à faire ce petit post positif pour l'entrée dans la nouvelle année. Demain, je vois deux personnes chères à mon coeur pour fêter ça comme il se doit, et ça me remplit de joie, et j'ai l'impression d'être la plus heureuse au monde. 

photo : we heart it
L'année 2015 ne s'annonçait pas si parfaite, en réalité, je n'étais plus sûre de rien en janvier dernier, je venais de reprendre également ce blog en me disant que j'avais beau ne plus écrire, je finissais toujours par revenir sur la blogosphère, alors autant tout reprendre de zéro et tâcher d'en tirer le maximum de satisfaction personnelle (car c'est ce dont il est question : ce blog m'apporte beaucoup de satisfaction personnelle, me pousse à entretenir mon intérêt pour différentes choses, rien que pour le plaisir d'en parler ensuite ici, sans oublier qu'il me sert de confident et de mémoire). 

Et puis l'été 2015 a été pour moi une sorte de traversée du désert, puisque je faisais face peut-être à la plus grande crise existentielle de mon histoire à ce jour, et que sans l'aide de ces deux personnes que je vois demain, je n'aurais peut-être pas réussi à me relever si vite (je ne préfère pas penser à la possibilité de ne pas m'en être relevée tout court). 

La rentrée 2015 a été une vraie libération pour moi. J'ai l'impression que toute chose a retrouvé sa place dans ma tête, mes aspirations pour l'avenir, ma confiance en moi, en celle que je suis réellement, la certitude de pouvoir vivre des bonheurs futurs et non plus d'être un peu "condamnée" dans ma situation familiale ô combien compliquée, ma confiance en l'autre, également, des personnes diverses et variées, présentent depuis un moment ou fraîchement rencontrées... C'est tellement beau et doux, tout ça, tellement nouveau également que je ne sais pas si je vais m'y habituer un jour, et je ne l'espère même pas ! 

2015 a été une bonne année, pour moi, et j'ai envie de faire en sorte que 2016 commence et se termine bien également. J'ai peut-être finalement vraiment la tête hors de l'eau pour de bon. Je souhaite que tout l'amour que je porte à ces personnes qui font désormais partie de ma vie continue à suffire amplement à mon bienêtre aussi longtemps que possible. Car, finalement, ce sont les choses qui restent, à la fin d'une vie. Pas tellement les choses de faites et d'accomplies, mais la qualité de l'amour qu'on a pu porter en soi pour ces personnes tellement importantes à nos yeux... Et je veux entretenir cette qualité. 

Pour 2016, je n'espère rien, je me contenterai d'essayer de vivre l'année de la manière qui me correspond le plus, la manière qui me marquera le plus. Ca fait bizarre, je n'ai pas l'impression que l'année est en train de se finir, enfin, qu'elle est terminée. J'ai l'impression d'être entrée dans un continuum qu'on ne peut plus segmenter, quelque chose de vraiment vivant. 

Je vous souhaite plein de bonnes choses pour la nouvelle année, et surtout plein d'amour ♡

Love always,

mercredi 9 décembre 2015

Acceptation et chaleur

Après toutes ces années de conflits avec ma mère au sujet de ma façon de vivre, de voir les choses, de mon envie d'être plus libre et plus indépendante par rapport à elle, je crois que je suis finalement arrivée au moment de l'acceptation. Elle a l'air d'avoir compris qu'il ne servait à rien de chercher à m'empêcher de faire les choses qui me tiennent à coeur, qu'il ne servait à rien de m'empêcher de vivre de la façon que j'ai choisi, quand bien même elle penserait que ce ne serait pas la bonne façon. 

photo : we heart it
J'ai passé ces dernières semaines à profiter énormément. J'ai enchaîné plusieurs soirées, soirée d'anniversaire, soirée de Noël, soirée entre copines... Au final j'aurai donc passé un peu plus d'une semaine sans avoir le temps de travailler, entre mes sorties, le babysitting, le stage, le shopping... Mais je me sens beaucoup plus sereine et voilà donc quelques jours que j'ai repris le travail sérieusement. Parce que, plus que les années, précédentes, je me sens motivée à faire de mon mieux. A faire en sorte de développer chaque aspect de ma vie. 

Aussi, tout cela explique donc la raison de mon absence ici. Les sorties ont été très chronophages, et puis maintenant les révisions le sont tout autant. En fait, je me sens plutôt excitée à l'idée de travailler, comme si ça me manquait depuis ! C'est trop étrange. Je me sens à l'aise à travailler. C'est étrange parce que mes dépressions à répétition faisaient en sorte que je n'avais rien envie de faire, que je me contentais du minimum, et que je le faisais sous la contrainte. Ce n'est pas le cas, j'ai vraiment envie de travailler. Je trouve les cours intéressants, et mon côté perfectionniste prend le dessus au point d'avoir envie de faire les choses bien. Ca me rassure pour le mois de révisions qui se présente. Bien sûr que je me permettrai toujours la sortie rituelle par semaine, celle qui me permet de relâcher la pression, de m'amuser, de me rendre compte à quel point les gens peuvent être géniaux. Tout ça me réchauffe le coeur, quoi de mieux pour bien vivre un mois de révision hivernal ? 

Ce qui me réchauffe également le coeur, c'est un certain garçon que je n'ai mentionné encore nulle part. Je ne compte pas le faire, en tout cas pas en m'étalant trop sur le sujet. J'ai juste trouvé une personne capable de me donner le sourire n'importe quand. Une perle. 

Les gens sont vraiment géniaux. J'avais passé cet été à me dire que j'allais tout faire pour rencontrer de nouvelles personnes à la rentrée, que j'allais tout faire pour ne plus déprimer et ne plus me priver de tout ce qui me permet de relâcher la pression, et je suis servie. Là je crois que je peux dire que je suis heureuse. J'en ai les joues toutes chaudes. 

Voilà, je tenais juste à partager un peu de cette chaleur là. En espérant que les fêtes vous en apportent tout autant. Portez vous bien, 

Love always,