lundi 6 juillet 2015

Un peu (plus) de féminité

L'été ne fait que commencer et avec ça, mon envie de renouvellement de garde-robe. Quand on est qu'étudiante, issue de famille modeste, on n'a pas pour habitude de beaucoup faire de shopping dans l'année (d'autant que mes revenus sont pauvres et que je dois subvenir à mes besoins quotidiens et à mes fournitures de cours toute seule), je peux même dire qu'on apprend rapidement à se montrer très économe. 

Moi quand je bosse pas en stage !
Cette année, pour la première fois depuis que j'ai terminé le lycée, j'ai pris la décision de ne pas prendre de job d'été, ce qui revient à devoir piocher dans mes économies sur l'année pour mes besoins quotidiens ; mais j'appréhende mes vacances avec beaucoup plus de plaisir et donc j'ai envie d'un peu de changement dans ma chambre et dans ma garde-robe. 

Je n'ai jamais beaucoup aimé les soldes, parce que par expérience, je sais que les articles soldés ne me correspondent que rarement. Mais j'ai tout de même commencé à faire mes achats fin juin (bien que je suis loin d'en avoir terminé) et je dois avouer que ça me fait plaisir de me faire plaisir, de changer un peu de style, échanger mes tenues simples et sobres pour des vêtements un peu plus estivaux, un peu plus féminins. 

C'est dur de se priver, même si on sait que c'est pour la bonne cause. Pendant un long moment j'ai envisager la possibilité de partir de chez mes parents avant de me rendre compte que ce type de shopping s'en verra d'autant diminué ; or mon bien-être passe avant mon indépendance. Et avec ces périodes de blues et de déprime qui ponctuent mon quotidien, il est hors de question que je prenne le risque de me sentir mal dans ma peau en plus de tous les autres soucis auxquels je dois faire face quotidiennement. 


Mes séances sportives ont aussi officiellement commencé. C'est douloureux, c'est difficile, c'est éprouvant, surtout par cette chaleur, mais ça fait beaucoup de bien, parce que je me sens plus légère au courant de mes journées après m'être dépensée une demi heure à une heure chaque jour. Même avec les courbatures, je sens mes muscles un peu plus souples et je profite mieux de mon repos. 

Ce n'est que le commencement, bien sûr, alors il est inutile de trop en parler. Je fais tout ça pour me sentir bien dans ma peau, pour me dépenser un grand coup, pour évacuer le poids de mes journées. 
Je me surprends par fois à danser gaiement sur une musique, toute seule, dans ma chambre, et j'avoue que ça fait longtemps que je n'ai plus fait ça. 

C'est donc encourageant. Je vais passer un bon été envers et contre tout.

Love always,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Aux anonymes : ne pas oublier de signer.
Je réponds aux commentaires portant sur l'article ici !