mardi 21 avril 2015

Tag – 21 questions sur le cinéma

photo : ?
J'ai été taguée par Tinhy du blog TinhyJournal pour faire ce tag sur le cinéma. J'adore le cinéma, j'adore les films et les séries, de manière générale, même si ça ne dépasse pas mon amour pour les livres. J'ai du en voir des centaines, mais certains m'ont plus marquée que d'autres, et d'autres encore sont complètement passés à la trappe. Ce tag est intéressant, parce qu'en plus d'en dire un peu sur nous, il permet de donner de bons conseils de films à ceux qui passeraient par là (voire de faire de superbes découvertes !).

1. Le film déprimant que tu aies vu ?

Je ne suis pas sûre que ce soit vraiment le plus déprimant, mais il fait partie des films qui m'ont marquée. Je l'ai vu au lycée, et rien qu'en regardant la bande annonce, je sens mes yeux me piquer. 
Sam je suis Sam est un drame portant sur la déficience mentale d'un père. 

2. Le film le plus dérangeant que tu aies vu ?

Je n'ai pas eu longtemps à réfléchir pour cette catégorie de film. La palme revient à Orange Mécanique que j'ai essayé de revoir récemment, mais... finalement non. Ahah. En fait, je pense qu'il m'a tellement dérangée que je n'en ai gardé qu'un très vague souvenir. Sinon, dans un genre plus trash, il y a Martyr, que ma meilleure amie m'avait conseillé. Autant dire que j'en ai fait des cauchemars.

3. Un acteur/actrice que tu as vu dans plus de 8 films - cite les films.

La belle Keira Knightley que j'adore (question facile, j'aurais pu sinon dire le nom d'un des acteurs principaux de Harry Potter, mais vous n'auriez pas découvert grand chose... !). 

4. Un film que tu pourrais regarder en boucle jusqu'à la fin de tes jours ?

Je dirais les Harry Potter, et puis Mémoires d'une Geisha, comme j'en avais déjà parlé longuement sur le blog puisque j'avais lu le livre. Mais en fait il y en a d'autres... !

5. Le tout premier film que tu te souviens avoir vu ?

Oh, là... Je ne sais plus. Ca devait sans doute être un Disney. Je sais que j'adorais La légende de Cindy quand j'étais petite...

6. Un film que tu aurais aimé ne jamais avoir vu ? 

Je ne pense pas avoir été dégoutée au point de regretter d'avoir regardé un film. Mais je sais que souvent, j'ai jugé le visionnage d'un film comme ayant été une totale perte de temps. Par exemple, quand j'ai vu Nos étoiles contraires (qui m'a fait penser à Now is Good qui est, dans mes souvenirs, infiniment MIEUX).

7. Un film dont tu aimerais voir une suite ?

Pas particulièrement, non...

8. Un livre que tu aimerais voir adapté au cinéma ?

Boh... non...

9. Le film le plus beau esthétiquement que tu aies vu ?

Alors là. Aucune idée. Je fais plus attention à l'histoire qu'à l'esthétique, mais je vais dire, comme Tinhy, Into the Wild, parce que j'aime la nature.

10. Ton réalisateur préféré ?

Je n'ai pas de réalisateur préféré. De manière générale, j'aime bien les films de Tim Burton (pas tous quand même), Joe Wright, et des Studio Ghibli.

11. Ton style de film préféré ?

Je sais que je n'aime pas trop les comédies. J'aime les Drames (surtout si ça fait pleurer), les films d'animation (esprit d'enfant...), les films historiques (mais pas ceux autour des guerres... encore moins les guerres mondiales...)...
Mais j'aime surtout les films qui font réfléchir et qui laissent une forte impression.

12. Un film qui occupe une place spéciale dans ton coeur ?

Titanic, parce que c'est en regardant ce film que j'ai vraiment compris le sens de l'amour quand j'étais jeune, et que je me suis fait une idée de l'homme idéal (bonjour les fantasmes adolesceeeents).
Par ailleurs, il fait partie de la toute petite liste de film que je ne me lasse pas de reregarder, et qui me donne toujours autant de frissons (rien qu'en entendant le thème musical du film... hanlala).

13. Ta comédie préférée ?

J'ai cherché longtemps puis je me suis souvenue de la dernière comédie que j'ai vu et qui m'a fait beaucoup rire (ce qui est rare) (je fais partie de ceux qui n'ont jamais compris le succès de Friends) (et de bien d'autres comédies) : The Little Death, une comédie australienne qui tourne autour des fétichismes et autres bizarreries tournant autour du sexe. En fait, "La petite mort" c'est une expression signifiant "orgasme". Donc voilà. Quand j'ai vu la bande annonce, j'ai tout de suite eu envie de regarder le film, simplement parce que ce n'était pas de l'humour gras américain, mais de l'humour fin, avec des personnages attachants, et autant vous dire que je n'ai pas été déçue : j'ai ri, j'ai eu la larme à l'oeil, j'ai été interloquée, il y a même eu du suspens, tout y est passé ! Coup de coeur pour ce film.

14. Un clip musical que tu aimerais voir adapté en film ?

Rien ne me vient... je ne regarde pas beaucoup les clips, je dois dire.

15. Un film que tout le monde aime et que tu détestes ?

Il y en a plein. Mais le dernier en date reste Nos étoiles contraires (je suis même sûre qu'à mon goût, le livre en lui même est un navet, et ayant vu Now is good, j'avais trop l'impression que c'était un dérivé de moins bon goût). Sinon, vous savez, je n'aime pas les blockbusters, je n'ai pas aimé Moi, moche et méchant, etc etc.

16. Un film que tu aimes et que tout le monde déteste ?

J'ai beaucoup aimé Time Out, parce que je trouvais qu'il faisait réfléchir. Mais en allant jeter un coup d'oeil aux critiques, il n'a pas été apprécié, il était même plutôt moyen. 

17. Un univers cinématographique dans lequel tu aimerais vivre ?

L'univers de Hunger Games ou de Divergente. J'aime bien les trucs dangereux et l'adrénaline (et puis l'action, aussi). 

18. Ton biopic préféré ?

Mh, là ce qui me vient c'est un très vieux film, Amadeus. Simplement parce que je l'avais vu petite et que j'avais vraiment beaucoup aimé (et qu'il est l'un des rares dont je me souvienne encore... je n'apprécie pas les biopic tant que ça, bient que The Theory of Everything et Imitation Game étaient pas mal). 

19. Cinema mainstream ou cinéma indie ?

Cinéma Indie. On trouve beaucoup plus de perle dans le cinéma indépendant. 

20. Vieux films ou films récents ?

J'ai besoin que le film ait une certaine esthétique, donc les films en noir et blanc avec du bruit... très peu pour moi. Mais je pense que je peux aimer des films datant des années 80, 90 et 2000+ sans trop de distinctions. Après tout, Titanic date des années 90. 

21. Un film avec une très bonne bande originale ?

En vrac, la bande originale de The Wall (Pink Floyd... bande originale de mes années lycée), la bande originale de Burlesque, de Into the Wild (magnifique, j'en ai les larmes aux yeux quand j'y repense), Kill Bill (eh oui, surtout la fameuse chanson bang bang que j'a-dore)...

Et voilà pour ce tag spécial cinéma. J'espère que vous aurez fait quelques découvertes... 


lundi 20 avril 2015

Dear Diary – Mon journal intime

J'ai réellement commencé à tenir un journal intime au collège. Avant ça, il arrivait que je note certaines choses personnelles dans l'un de mes cahiers, mais ils n'ont jamais porté le nom – ni vraiment la fonction – de journal intime. Arrivée au collège, j'ai pleinement conscience que ma vie de tous les jours est remplie d'instants dont j'aimerais pouvoir me remémorer plus tard. J'ai aussi conscience du fait que l'écriture me permet de me canaliser. Quand j'éprouve une grosse colère ou une grosse tristesse, je me réfugie dans mon journal intime et il absorbe ce débordement d'émotion. 

Mon premier journal intime n'avait rien de particulier, si ce n'est que c'est un très vieux carnet ayant appartenu à mon père – datant de la préhistoire disons. Je me le suis totalement approprié : je l'ai customisé à plusieurs reprises, à différentes périodes, je l'ai fait me correspondre, je l'ai colorié, scotché, redessiné, j'ai ajouté un marque page, des images, et j'en passe... Je l'ai tenu pendant environ six ans, de manière très régulière au collège puis de manière plus discontinue au lycée, puisque mon premier blog avait vu le jour. 
© photo : le journal en question est tout en dessous de la pile (trop honte de le montrer hihi).
Il avait tellement de pages, ce journal intime, que je ne l'ai jamais terminé. Au bout d'un moment, j'ai jugé bon de changer de journal intime. Mais aucun n'a été tenu aussi fidèlement que celui-ci. Pendant mes années lycée, alors que j'étais en perpétuelle remise en question, je me suis promis qu'un jour j'irai brûler ce journal intime. Simplement parce qu'en le lisant, je ressentais tout le poids de mon passage à l'adolescence. En le feuilletant, on se rend compte de mon évolution de par l'évolution constante de mon écriture. D'abord, pas très soignée, puis de plus en plus droite et régulière. On se rend compte aussi du changement de ton, de moins en moins de dessins et de couleurs ornant les pages, de plus en plus de longues phrases et de pages complètement saturées d'écriture. 

Finalement, je ne sais pas si je ferais mieux de le garder. Il est un poids, mais il est l'unique témoin de mes années scolaires au collège puis au lycée. Je ne pense pas que je devrais lui réserver le même sort que mes précédents blogs. 

Je n'aime pas relire certains passages parce qu'ils sont crus, violents. Ils contiennent les fantômes de mon passé, et je sens mon coeur se serrer en me perdant dans ces lignes là.

© photo : ma table de nuit hihi

Extraits non exhaustifs


Première entrée le 27 octobre 2005 – 12 ans. 

Il ne reste plus que six jours avant la fin des vacances de la Toussaint. Je fais le Ramadan et pendant ce temps je ne l'ai pas raté une seule fois. Il est 9h23 et je suis seule dans ma chambre, sur le tapis en train d'écrire, pendant que mes parents regardent la télé et mes frangins regardent l'autre télé (surement Télétoon ou Canal J). Je viens de terminer de lire le 5e volume de Imadoki (manga de Yuu Watase). J'aimerais bien vivre la même histoire que Tampopo, le personnage principal. Moi j'ai 16 de moyenne et je suis la première de ma classe. Mais je rêve d'être une vraie étudiante comme Tampopo. Souvent j'ai aussi envie d'avoir des pouvoirs... bien sûr il ne faut pas exagérer. J'aime aussi Détective Conan, et j'aimerais être Ran ! Bref, il est 9h32 et j'ai fini mon discours.”

Le 11 mars 2006

“Maman m'a raconté pour avant-hier dans le bus. Elle avait rencontré la (folle) mère de Buisson*. Elle a dit à ma mère : Ma fille est sage, elle ne vole pas, elle ne ment pas, et elle m'a dit que Amani et Safia ne lui parlent plus parce que ma fille ne veut pas trainer avec des garçons alors que elles si ! Aussi Safia lui a mit de la peinture sur le sac, je l'ai lavé trois fois et ce n'est pas parti ! Et Safia a aussi écrit des gros mots sur ma fille dans son carnet de correspondance, c'est pour ça que m'a fille le lui avait prit (volé !!). Ma fille et Amani étaient inséparables, et je l'ai même emmenée en voiture à l'anniversaire de Amani avec un cadeau et elle est rentrée le soir ! Tu parles ! Amani et sa mère m'ont dit qu'elles l'ont jamais invitée. En plus je n'ai jamais trainé avec les garçons. Ensuite je n'ai rien écrit sur Buisson dans mon carnet et je n'ai pas peinturé son sac ! Buisson est folle, méchante, voleuse ! Elle m'a volé mon carnet à la bibliothèque du collège et j'avais rien écrit sur elle dedans (pourquoi j'écrirais des gros mots dans mon carnet que je dois tout le temps montrer aux surveillants et à mes parents ???) et elle a mis elle-même de la peinture sur son vieux sac miteux pour me faire accuser ! Sa mère aussi, elle est folle... 
* le surnom qu'on donnait à une certaine fille au collège à cause de la teinture ratée de ses cheveux combinée à sa coupe de cheveux.

Le 15 juin 2008

“Le brevet et le bal de fin d'année approchent. Plus que deux semaines. Ca m'étonne vraiment de ne pas me rendre bien compte de ce que ça veut dire. Amani s'en va la deuxième semaine de juillet. Pendant ce temps, tout va bien... Mais je ne peux pas m'empêcher de penser à notre séparation qui arrive. Je ne l'ai vue pleurer qu'une seule fois. Non, deux : à la mort de Samantha et la fois où elle a cru que je l'avais laissée tomber... Dans son comportement, rien d'indique vraiment qu'elle a peur du déménagement, ce qui me fait trembler moi...”

Le 21 juin 2008

“Il ne reste plus que neuf jours avant le bal, ce fameux dernier jour passé au collège avec elle... Pourquoi je me sens impuissante ? Comme une fille totalement idiote qui pensait que tant qu'on s'en souciait pas, le temps ne défilerait pas aussi rapidement qu'on le croit.  (...) Je la ferai vivre à tout moment dans mes journées. Je sais qu'elle était la seule.”

Le 2 juillet 2008

“Amani s'en va le neuf. Le bal est passé, et je suppose que cette soirée fut la meilleure de ma vie. Tout le monde s'est amusé, et tous se sont lâchés. Il y a quand même eu des larmes...”

Le 9 juillet 2008

“Le temps file toujours et aujourd'hui il m'a prit Amani. Ca s'est fini sans larmes, sur des "à bientôt".”

Le 5 août 2008

“Combien de temps mettra-t-elle encore avant de se connecter pour la première fois ? Je ne sais pas... J'ai juste l'impression que ça n'arrivera pas... Elle me manque mais quand je pense à elle, je ne peux pas m'empêcher de me remémorer les mauvais moments... C'est si désagréable...”

Le 8 septembre 2008

“Quand tu connais personne, le lycée c'est pas si bien...”

Le 16 Décembre 2008

Je ne comprends plus... Il m'était au départ si facile de me sentir bien... J'étais heureuse pour pas grand chose...”

Le 4 juillet 2009

“Amani m'a révélé son secret. J'aurais jamais cru que c'était ça. Elle reste ma petite perle, mon espoir de toujours, mon amour de soeur. J'attendais avec impatience son retour en France.”

Dernière entrée le 2 juin 2011 – 18 ans.

“Well, at least, I tried.”

dimanche 12 avril 2015

Ma semaine en images #1

photo : © Safianechka
J'adore prendre des photos de tout et n'importe quoi dans mon quotidien. Tellement que je dois souvent importer les photos sur mon ordinateur pour faire de la place dans mon téléphone. Et puis ensuite elles moisissent dans un dossier que je ne visite que rarement, et je peine à me rappeler les circonstances de prise de certaines. 

Photo 01 : Lecture

J'ai finalement reçu le livre de Mineko Iwasaki, Ma vie de Geisha, que j'attendais avec impatience afin de rectifier dans mon esprit les préjugés qu'aurait écrit Arthur Golden dans son livre Geisha. Je viens de finir d'en lire la toute dernière ligne, et j'en étais pas déçue. Effectivement, Arthur Golden s'est emmêlé les pinceaux sur son interprétation de certains éléments de la vie d'une Geisha. Et Effectivement, son roman sonne beaucoup plus occidental que celui de Mineko Iwasaki. J'entrerai dans les détails dans un post dédié, je me contenterai de dire ici que je l'ai dévoré d'une traite !

Photo 02 : Mieux manger

Je n'ai jamais été particulièrement fan du Nutella, et je suis tombée récemment sur ce petit pot dans les rayons. Ca a quasiment le même goût, en plus authentique et naturel, sans huile de palme, et bio. Autant dire que c'est un plaisir d'en mettre une touche dans mes petits encas !

Photo 03 : Musique

Acquisition de mon capodastre toute récente, afin de mieux jouer... euh... le seul et unique morceau complet à mon répertoire, ahah. Mais je persévère, je persévère. 

Photo 04 et 05 : Dessin

J'ai beaucoup dessiné ces derniers jours, je trouve un "style" qui me correspond et j'essaie de voir si j'arrive à rendre mes personnages reconnaissables. Là, une scène entre mon petit frère et moi assez récurrente, le fait que j'aille tout le temps lui sommer de venir voir un truc trop cool (rassurez-moi, toutes les grandes soeurs sont comme ça hein ??).

Photo 06 : Mieux manger

Je prends des fruits à tous mes petits déjeuners et encas, maintenant, en référence de mon désir de manger plus sainement énoncé dans l'article Healthy Lifestyle, l'objectif du mois d'Avril. J'ai pas encore eu le temps de faire du sport pour de vrai, mis à part quelques exercices à domicile par-ci, par-là, mais ça ne fait que quelques jours depuis cette nouvelle résolution, ne nous affolons pas ! 

Ce moment quand tu te rends compte que tu parles bien trop souvent de nourriture. ♡


vendredi 10 avril 2015

Healthy lifestyle, l'objectif du mois d'Avril

Le printemps commence à peine à réellement poindre le bout de son nez que j'ai des envies de révolution dans mon quotidien. Le printemps, ça a toujours été un peu rituel chez moi, parce que pour moi le printemps ne commence pas sans grand ménage de printemps. Je pense que j'ai beaucoup associé purification de mon environnement et purification de l'esprit : le ménage, c'est pour moi l'occasion de chasser le renfermé, aussi bien dans ma chambre que dans ma tête, et aérer à fond le bazar. Et le grand ménage de printemps, c'est l'occasion de le faire à un niveau nettement supérieur !

J'aurais peut-être mis du temps à le réaliser vraiment, mais bien dans son esprit, c'est bien dans son corps, et bien dans son corps, c'est bien dans son environnement (qui ne dépend pas de nous en grande majorité, mais avec tout de même une petite marge modulable). 

Pour en venir un peu à moi-même, je dois avouer que j'ai un peu (beaucoup) le moral dans les chaussettes, non seulement par rapport à mon corps qui n'en fait qu'à sa tête, mais également par rapport à mes études qui commencent à me faire stresser, alors je dors mal, je mange mal (par manque de temps et de motivation, le combo parfait), je passe mes journées à lutter contre l'envie d'aller tout bonnement me recoucher ou de me recroqueviller devant l'ordi, devant une série ou un film pour me faire oublier ma réalité. 

Bref, c'est pas la joie, pour pas mal de raisons que je n'ai pas la place de détailler dans cet article, mais j'ai envie de me booster, de me filer un coup de pouce pour rehausser un peu mon train de vie et ne plus avoir l'impression de le subir.

photo : ?
Le grand nettoyage de printemps, étape par étape
Je suis sans doute pas la seule à penser ça, mais se prendre toute une journée pour tout faire en un coup, ça a de quoi me déprimer (et me pourrir le lendemain qui servira alors forcément de journée de repos). 

Je me suis donc dit que ça pouvait être intéressant de m'y prendre autrement, afin de ne pas m'entraver dans mes autres tâches quotidiennes, révisions, sorties, cours, babysitting etc, et donc pour cela, il s'agirait de faire un truc à fond par jour, tous les deux jours par exemple (le sol à fond le lundi, le dressing le mercredi, le bureau le vendredi, etc...). Je pense que quand on n'est pas spécialement motivé et qu'on veut s'éviter un ras-le-bol, c'est la solution. 

Prendre soin de son corps par l'entretient physique
J'ai dû en parler à un moment donné, mais je m'étais mise doucement à faire du Yoga chez moi (grâce à des vidéos et à internet, tout simplement) et mon rythme a nettement diminué (jusqu'à ne plus vraiment en faire... oui je sais, je suis nulle, c'est pour ça que j'écris en tout petit) et donc il est grand temps de réinitialiser tout ça, voire de passer au niveau supérieur, à savoir ENFIN commencer à faire du footing à raison de une à deux fois par semaine (pour commencer, je me connais, j'ai souvent les yeux plus gros que le ventre) afin de bouger un peu tout ça et d'encore une fois me réoxygéner l'esprit. 

A savoir, il est important de : 
- Faire une activité sportive régulièrement.
- Aérer la pièce dans laquelle on passe du temps (je pense à tout ceux et celles qui entrent en période de révisions) au minimum toutes les deux heures, car nous sommes des machines à CO2. 
- S'hydrater (deux litres d'eau par jour, c'est bien) puisqu'en plus le temps se réchauffe et que, quand on mange pas forcément équilibré, ça peut avoir des effets miracles sur la peau et le teint, voire même des effets détox. 

Je n'en parle pas tellement, mais il n'est pas question de régime ou de sport dans un but ultime de perte de poids, je suis dans mon IMC normal, j'ai un peu de formes dans le bas du corps mais je ne m'en plains pas, je ne suis simplement pas en forme et molle de partout, à tel point que j'ai l'impression d'avoir de la fatigue chronique et une baisse de moral importante qui se répercute sur ma motivation et donc ma vie de tous les jours, aussi bien sur le plan des études que sur le plan social... Je n'aime pas la glorification du "corps parfait" sur internet, dans les magazines, partout, et il est évident que pour moi, ce dernier n'existe pas et la perception positive à l'encontre du physique d'une personne passe essentiellement par sa perception à elle d'elle-même et donc son bien-être apparent (tu rayonnes, quand tu te sens biens, tu RAYONNES). 

Bien nourrir son corps en fonction de ses besoins
Je suis plus sucré que salé, et donc quand j'ai une baisse de moral, en plus de faire la larve dans mon lit avec une série/un film, je me jette souvent sur tout ce qu'il y a de sucré, comme le chocolat, les biscuits, les bonbons... une espèce de boulimie passagère (je ne fume pas, je ne bois pas, mais je mange, c'est mon toxique à moi) qui n'est pas franchement bonne pour la santé. 

J'habite chez mes parents, avec mes frères et soeurs, et donc il est compliqué de vider les placards de toutes ces tentations quand ce n'est pas notre argent qui les a mis là... par contre, ce que je peux faire, c'est me mettre davantage de bonnes choses à disposition, des fruits, notamment, qui en plus d'être nettement moins mauvais même consommés en quantité, peuvent avoir un effet coupe faim naturel et suffisamment me rassasier en sucres... 

Les fruits, c'est le bien :
- Ils hydratent.
- Ils sont une réserve de sucres importante.
- Ils sont davantage digestion friendly (fibres et patati et patata) que les trucs pas bons dans mes placards.
- Et ils rassasient. 

Bon, j'aime pas spécialement la pomme, je pense surtout à la mangue, le kiwi, ... Et puis bien sûr, les légumes : salade de fruits ou salade de légumes en cette saison, c'est le top, avec beaucoup d'eau et en respectant les quantités nécessaires en fonction du moment de la journée et en association avec une alimentation équilibrée (féculents, protéines, fruits et légumes... je vous apprend rien) : bien manger le matin, pas trop le midi pour ne pas que ça pèse sur la digestion (moi ça me donne envie de dormir...), un quatre heures fruité et un dîner léger (soupe de légumes power).

Dormir, pour la mémoire, la forme, le bien-être...
Quatrième grand point, et pas des moindres, le sommeil. Le sommeil, c'est très important. En plus d'être en quantité suffisante, il doit être réparateur et non pas agité ou tellement léger qu'on a l'impression de ne pas avoir dormi. 

J'ai toujours beaucoup évoqué mes problèmes liés au sommeil : temps d'endormissement trop long, cauchemars, sommeil agité... Je pense que ça joue beaucoup sur ma forme et sur mon mental. Encore aujourd'hui, j'ai eu un gros coup de barre en milieu de journée et je me suis permis une sieste parce que je sais que demain je ne rentre pas de la journée et que ça risque d'être infernal avec mes nuits catastrophiques. 

Là encore, on peut faire un lien entre le sport et le sommeil : se lever un peu plutôt pour de l'exercice physique va faire que, le soir venu, la fatigue pourra naturellement nous mener vers l'endormissement (plus rapide) et un sommeil plus réparateur que si on n'avait pas trop bougé de la journée. 

Ce qui est important, c'est les horaires de dodo qui doivent être réguliers, pour se constituer un cycle naturel, mais également un certain rituel du coucher qui permet de se mettre encore plus en conditions. 

Pour bien dormir, il faut donc :
- Régler son horloge interne à l'aide d'une certaine régularité. 
- Avoir une activité physique régulière. 
- Aérer sa chambre, la garder rangée et agréable (eh oui, ça sonne un peu fengshui, mais une chambre qui plait est une chambre où il fait bon dormir).
- Avoir un lit confortable (ça passe notamment par le choix de l'oreiller).
- S'éloigner de l'ordinateur et de la télévision et préférer la lecture avant d'aller dormir, dans une ambiance tamisée etc.

En conclusion, voilà donc l'objectif principal de ce mois-ci, un changement de façon de vivre pour quelque chose de plus sain par rapport à mes habitudes, en espérant que ça se fasse progressivement et de manière stable (parce que j'aimerais quand même viser le durable).
J'essaierai de faire le point sur cet objectif courant du mois. En attendant, c'est parti mon kiki.




jeudi 2 avril 2015

Bilan blogging du mois de mars '15

Le mois de mars est passé tellement rapidement que j'ai encore du mal à croire que nous sommes déjà en avril. Je m'en suis rendue compte en fait ce matin en prenant les transports et en devant payer un ticket puisque mon titre de transport était périmé, c'est dire. 

photo issue de tumblr
Bref, bref, rapide retour sur la productivité du blog au mois de mars. 

Activités bloguesques 

Avec une moyenne de 30 visites par jour et un petit pic
7 articles publiés ce mois-ci (17,5%)
1 300 pages vues ce mois-ci (18,5%)
Une quinzaine de commentaires (35%)
Et enfin, petite fierté, un article en sélection humeur Hellocoton, article le plus vu du mois : Ces filles qui n'aiment pas les filles (oui oui c'est le pic sur les stats).


En clair, même si niveau publications, ça ne rivalise pas avec le mois de février, niveau pertinence et donc visites, ça roule. En espérant que ça continue ainsi !

Objectifs du mois dernier
  • Être plus studieuse et avancer dans mes cours. 
Bof bof, hein, la motivation n'était pas au rendez-vous. J'ai pris l'initiative de m'acheter de quoi me booster davantage le matin, afin de pouvoir me lever plus tôt et d'éprouver moins de fatigue. 
La fin des cours approche, ce qui signifie que j'entre quasiment en période de révisions. Pas le droit à l'erreur donc. 
  • Continuer de poster 1 article tous les deux jours environ. 
Le rythme de publication a plutôt été d'un article tous les 4 jours. 
  • Reprendre mes activités sur le forum. 
Pas le teeeeeeeeeemps... Je me suis surestimée en faisant ces objectifs le mois dernier.
  • Savoir jouer au moins une chanson en entier à la guitare. 
Ca n'est pas encore parfait, mais c'est bien la seule chose que je ne comptais pas laisser de côté.
  • Terminer le premier chapitre du premier épisode d'Online et le publier. 
Je n'ai pas du tout eu l'occasion d'écrire ailleurs que sur le blog. Shame on me. 
  • Ne pas avoir l'impression de perdre du temps. 
On l'aura compris, le mois dernier n'aura pas du tout été productif... Je suis déçue mais en même temps je pense que cette perte de temps est justifiable par le nombre de cours, de stages et même de babysitting (parfois j'enchainais les trois dans la même journée, ce qui ruinait le jour d'après qui me servait de journée de repos...). 

Objectifs pour le mois d'avril 
  • Faire un planning de révisions, s'organiser pour tout terminer à temps. 
  • Valider les enseignements de master et l'anglais.
  • Continuer la guitare.
  • Lire Ma vie de Geisha de Mineko Iwasaki (voir ma revue de Geisha d'Arthur Golden)
  • Publier une dizaine d'articles au moins. 
Voilà pour ce bilan mensuel plus court que les autres, et dont les objectifs à venir sont beaucoup plus axés sur les cours que sur le blog et les activités autres. Période de révision oblige... 

Petit sondage pour la suite des publications

Les articles de la catégorie #ThrowbackThursday sont peu ou pas commentés : 
  • Les thèmes abordés sont-ils intéressants ? 
  • Est-ce bien raconté ? 
  • Dois-je continuer à en faire sur d'autres thèmes, peut-être moins dramatiques ? 
  • Des suggestions ? (Relations amoureuses, expérience médicale, concours de PACES, ...). 
  • Ou peut-être devrais-je changer la forme de l'article (article BD par exemple, ce qui aura cependant pour conséquence de fragmenter davantage chaque série et d'espacer les publications de cette catégorie) ?
Merci de m'éclairer sur ces questions existentielles ! :) Ce sera tout, pour le moment. 

xoxo