vendredi 2 mai 2014

About...

On peut ne pas être habitué à lire des trucs aussi longs sur des blogs personnels. J'essaie pas réellement de faire avaler tout mon égocentrisme à qui passerait par là. Seulement, je trouve les « quêtes de réponses personnelles » intéressantes. J'aime en lire, et j'aime tenter de trouver mes propres réponses aux questions que je me pose quotidiennement, et que sans aucun doute, d'autres personnes se posent également.

J'en ai peut-être eu assez d'être trop concrète sur mon blog. Ma vie entière est déjà basée sur une infinité de choses concrètes. Elles n'ont cependant de sens pour moi seulement lorsque je leur trouve une "âme" si je puis dire. J'aime animer mêmes les choses les plus insignifiantes. J'ai longtemps dit que j'étais une "entre-deux". An inbetweener. Je pense toujours l'être. Je pense être cette fille tellement banale mais dont l'esprit fait tout pour ne pas l'être, bien à l’abri dans sa boîte crânienne. Je suis une chasseuse de sens, une chasseuse de réponses. Je me demande encore comment est-ce que tout ça se répercutera sur ma vie future, et j'espère qu'en comprenant cette facette de moi-même aujourd'hui, je m'épargne bien des déceptions plus tard en tentant tant bien que mal d'entrer dans des petites boîtes qui ne me correspondraient pas.

Je l'aurais peut-être laissé entendre, mais je ne suis pas passive. Je tends à anticiper, à savoir, et donc à pouvoir. A toute action précède une observation, et c'est à ce stade que je suis actuellement. 
Parce que peut-être qu'au bout d'un moment, on en a assez de se tromper et on décide de tout mettre en œuvre pour évoluer, et ne plus stagner sur un échec. Il faut faire preuve de prudence, cependant, parce qu'on est un funambule sur sa propre vie.

Voilà pour mettre au clair certaines de mes réflexions. Le dernier billet a aussi été édité pour préciser certaines de mes idées. Ça fait très "philosophie maison de piètre qualité", mais en réalité ça n'a pas tellement de prétention. Ça a de la valeur à mes yeux, bien sûr. Je me vois, quand je me relis, beaucoup mieux que si je me regardais à travers une glace. Mais ça ne se veut pas vérité générale. C'est un petit univers, le mien, que j'essaie de développer. Pour me sentir bien, tout ça. Me mettre en phase et ne pas rester à l'état de brouillon. 

C'est l'ambition qu'a ce blog. C'est une toute petite ambition qui se noie dans la blogosphère, mais sa présence a déjà quelque chose de réconfortant pour moi. 

C'est tout ce que je voulais faire comprendre.